in , ,

Elle Se Marie Avec Un Homme Pour Son Argent, À Sa Mort Il La Déshérite

Y en a un qui doit bien rire de là où il est !

Âgé de 68 ans, le Français Marcel Amphoux a toujours été très seul. Il a toujours été très simple et très modeste. Il n’avait ni électricité, ni eau courante dans sa maison.

Cependant, c’est en vivant de cette manière qu’il a pu faire d’énormes économies au fil des années. En plus, il possède un terrain dans les Alpes, près de Puy-Saint-Pierre, un héritage qu’il a eu de ses parents. Le terrain se trouvait à mi-chemin entre une station de sports d’hiver très fréquentée et plusieurs villas de luxe, donc son prix grimpait de plusieurs millions d’euros chaque année.

Malgré son énorme fortune, Marcel n’était pas vu comme un homme riche.

Animé par l’esprit de partage, il a fait construire sa maison et y a laissé vivre sa famille et ses amis sans qu’ils n’aient à payer un loyer.

Marcel ne s’intéressait pas tant que ça aux femmes. Cependant, en 2010, il tombe sur Sandrine Devillard. Âgée de 47 ans, elle vivait à Paris et elle a complètement changé Marcel.

Marcel avait été prévenu par ses amis et sa famille. Tous lui disaient que Sandrine ne s’intéressait qu’à sa fortune. Ils lui ont dit que leur union était planifiée. Pour commencer, elle était allée voir Marcel pour acheter une partie de son terrain, mais ce dernier a refusé et elle a fini par l’invité pour un dîner en tête-à-tête.

Tout le monde accordait beaucoup d’attention à ce couple plutôt bizarre. Une ravissante femme accompagnée d’un vieil homme robuste, mais avec des habits déchirés, cela ne pouvait pas passer inaperçu.

On voyait bien qu’il n’y avait que l’argent qui comptait pour Sandrine. Marcel semblait ne pas considérer les rumeurs qui circulaient.

Le couple s’est marié un an après leur première rencontre dans la région des Hautes-Alpes dans le sud-est de la France.

Les doutes émis à propos de la sincérité de son amour touchaient énormément Sandrine. Et cela n’a pas cessé, même après leur mariage. Elle n’a pas quitté Paris et Marcel lui, vivait toujours dans sa cabane dans les Alpes. Les deux conjoints se voyaient régulièrement.

Seulement un an après le mariage, Marcel a eu un accident de voiture avec deux amis de Sandrine et contrairement aux amis de Sandrine, il y a perdu la vie. La rumeur a enflé disant que Sandrine avait quelque chose à voir avec cet accident.

Sandrine s’est montrée très affectée par la disparition de son cher époux lors de l’enterrement cependant, elle n’a pas mis longtemps pour mettre la famille et les amis de Marcel à la porte de sa « nouvelle demeure ».

Mais Marcel avait réservé une grosse surprise à tout le monde : un testament signé.

Marcel a pris le soin de faire le partage de tous ses biens avant sa mort. Les maisons seront pour les habitants du village pendant que ses amis et sa famille hériteront de son argent et de tout le reste.

Rien n’était destiné à Sandrine.

On aurait dit que Marcel avait senti que sa femme avait des idées noires.

Sandrine a intenté un procès en arguant que la signature sur le testament était une fausse. Mais le tribunal est arrivé à la conclusion que la signature était bel et bien authentique 4 ans plus tard.

Aucun bien de Marcel n’a été légué à Sandrine. Cette histoire réelle montre bien le sens du dicton : « Rira bien qui rira le dernier ».

Si vous trouvez que Marcel a fait ce qu’il fallait, partagez cet article autour de vous !

Source

Aux États-Unis, Un Jeune Homme Se Baigne Trop Tôt Après Son Tatouage Et Il Contracte Une Grave Infection Qui Le Tue !

Attentat De Londres : Quand “L’homme À La Bière” Devient Un Emblème De Lutte Contre Le Terrorisme !